Pour la petite histoire


En 2006, Sylvie, auxiliaire de puériculture et responsable technique de la crèche parentale Câlins et Trottinettes à Nancy, recherche un éducateur de jeunes enfants pour la seconder. Elle recrute ainsi Laëtitia, fraîchement diplômée.

Ensemble, elles ont à cœur d’optimiser l’accueil proposé aux enfants et à leurs familles. Elles amènent l’équipe à se questionner, à partager ses idées, à monter des projets, à s’ouvrir sur les différentes pratiques parentales et professionnelles.

Dès que possible, elles poursuivent leur formation. Sylvie valide ses acquis et son expérience et obtient le diplôme d’éducatrice de jeunes enfants en 2009. Laëtitia devient conseillère en portage avec l’Association Française de Portage Bébé. Elles participent à plusieurs conférences, colloques et formations à Paris, Mulhouse, Strasbourg et Metz.

Des réunions à thème sont régulièrement organisées depuis l’ouverture de la structure. Les parents aiment ces moments où l’on se retrouve pour échanger sur l’éducation, les réactions de leurs enfants, pour avoir des trucs et astuces, comme ils disent.

Un soir, une maman confie se trouver violente quand elle force sa petite fille à mettre ses chaussures le matin et le vit très mal. D’autres papas et mamans témoignent. La culpabilité des parents est importante : est-ce que je fais bien ? est-ce qu’il m’aimera toujours ? Sylvie et Laëtitia pensent alors à l’ouvrage de Jean Epstein et émerge l’idée d’organiser une conférence ouverte à tous, en 2012, sur le thème « Nous sommes des parents formidables ». 500 personnes, parents, grands-parents, professionnels et étudiants y participent. Jean Epstein passe une journée à la crèche et échange le lendemain avec l’équipe et les parents. La rencontre est riche.

 

Deux ans après, elles invitent Isabelle Filliozat pour échanger sur les réactions des tout-petits (« J’ai tout essayé, il me cherche »).

Jean Epstein revient en 2015 pour expliquer pourquoi l’enfant transgresse les interdits et dit des gros mots.

Sylvie et Laëtitia aiment ces temps d’échanges toujours très enrichissants. Passionnées par la petite enfance, la pédagogie et l’éducation, elles souhaitent partager ce qu’elles ont appris et apprennent encore, pour que d’autres puissent profiter aussi de ces informations. Laëtitia crée un blog «Madame Gazouille» et en parallèle des conférences, elles organisent «Les rendez-vous de Câlins et Trottinettes» : des réunions à thème avec des intervenants extérieurs (psychologues, orthophonistes, psychomotriciens, etc.). Sur une année, une dizaine de rencontres ont lieu. Elles arrêtent car Laëtitia attend un petit garçon mais l’envie est toujours là.

En 2016, elles convient Arnaud Deroo pour aborder la question des enfants sages. Qu’est-ce qu’un enfant « sage » ? Est-ce qu’on n’en demande pas trop à un tout-petit ?

Puis, début 2017, Laëtitia est licenciée économique. L’association Câlins et Trottinettes a toujours voulu être dynamique et avoir une équipe suffisamment importante pour répondre aux besoins des enfants de manière aussi individuelle que possible mais cela a un coût qu’elle ne peut plus supporter…

Afin de poursuivre ce qu’elles ont pu mettre en place pendant plusieurs années, Sylvie et Laëtitia décident de créer « L’Univers de Syléty » et d’embarquer qui le veut pour voyager avec elles dans la petite enfance.

Crédit photo : Anne Mangeon Photographe